Mendicité des femmes et enfants africains

Kamel Beldjoud, ministre de l’Intérieur

D.R

Face a la mendicité des femmes et des enfant africains, le ministre de l’Intérieur Kamel Beldjoud a annoncé plusieurs mesures et des sanctions pour endiguer ce phénomène.

Répondant ce jeudi aux questions des sénateurs, le ministre Beldjoud a fait savoir que 77 affaires liées a la mendicité des enfants africains étaient enregistrées au niveau national, dont 17 personnes sont placées sous mandat de dépôt et 54 autres sous contrôle judiciaire.

“50% des personnes accusées d’exploitation des enfants de moins de 10 ans sont leurs propres mamans”, a précisé le ministre.

A cet égard, il a expliqué que des instructions étaient données pour enquêter sur les activités des réseaux exploitant femmes et enfants de nationalités étrangères et traduire les auteurs devant la justice.